• La Chine du centre

     

    Nous avons quitté Shanghai en empruntant le Maglev, train ( japonais) à sustentation magnétique, qui relie la ville à l'aéroport à plus 400km/h ! En chemin , dans le métro, nous avions perdu Gabriel qui est sorti une station trop tot ( par ma faute). Petite frayeur sans conséquence heureusement.

     

    La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle

      La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle

     

     

     

     

     

    Nous sommes donc arrivés à Datong, une ville sans gout ni grâce, qui est passée de 40000 à 3M d'habitants en 50 ans, et où ont poussé comme partout en Chine des cités gigantesques, totalement vides. Effrayant.

     

     

     

    La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle

     

    Le seul interet de la ville est sa proximité avec deux sites majestueux.Nous voulions de la culture, nous sommes comblés !

    Tout d'abord les grottes de Yungang.

    Les plus anciennes grottes bouddhistes de la dynastie Wei du nord ( 5ème siècle AC). Nous avons la chance de les visiter par un temps magnifique et froid ( nous sommes à 1000m d'altitude). Le site d'approche des grottes est somptueux. On ne lésine pas sur les dépenses publiques ...

    La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle

    La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle

    Les grottes, toutes dédiées à Bouddha sont richement sculptées. Restaurées sous la dynastie Qing ( 17ème-19ème S) , elles sont encore en très bon état.Un moment magique !

    La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle

    La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle

    La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le lendemain, nous visitons le monastère suspendu de Heng Shan . Spectaculaire. Sensations garanties...la sécurité est toute relative et nous rasons les murs.

    La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle

    Quelle drôle d'idée que ce temple accroché à la falaise, à peine creusé en profondeur dans la roche. On se sent vulnérables.

    La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècleLa Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècleLa Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Encore une preuve du génie et de la folie de l'Homme ...pour notre plus grand bonheur.

    La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècleLa Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au retour nous visitons la plus vieille pagode en bois à 5 étages de Chine ( on n'ira pas vérifier, c'est le guide qui le dit!). Sans clous , juste des emboitements....Ils sont trop forts !

    En même temps, nous, à la même époque, on faisait des chateaux forts....et des cathédrales ...

    La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècleLa Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle

    Nous nous arrêtons en chemin dans un de ces multiples villages poussiéreux qui jalonnent notre route. On nous invite à entrer, les familles vivent comme il y a 100 ans, sur le grand et typique lit de brique , chauffé par le poële de cuisine. Unique lit sur lequel on vit le jour et où la famille se serre la nuit.

    La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècleLa Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle

     

     

     

     

     

    La Chine du centre: du 5ème au 19ème siècleLa Chine du centre: du 5ème au 19ème siècle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Chèvres, cochons et cours pleines de bric à brac. ces villages seront prochainement rasés par l'Etat qui cherche à remplir les barres d'immeubles vides de ses amis investisseurs.

    Deux mondes , deux vitesses, il faut savoir naviguer....

     

                                                                                     Fab

     

     

    We left Shanghai with the Maglev, a (Japanese) magnetic levitation train, which connects the town to the airport at more than 400 km/h! In the subway, we almost lost Gabriel who went out too early (by my fault). Scary but fortunately inconsequential.

     

    We arrived in Datong, an unsightly city, which went from 40000 to 3 million inhabitants in 50 years, and where you can observe gigantic empty buildings all over the place. Scary.

     

    The sole interest of the city is its proximity to two majestic sites. We wanted culture, we were delighted!

     

    We started with the Yungang Caves.

    The most ancient Buddhist caves of the Northern Wei Dynasty (5th century AC). We were very lucky to have a beautiful and cold weather (we were 1000 m high). The approach of the caves site is sumptuous…thanks to huge public spending dedicated to tourism...

    The caves are richly carved. Restored under the Qing dynasty (17th-19th S), they are still in very good condition. A magical moment!

     

    The next day we visited the hanging monastery. Spectacular. Sensations guaranteed... safety is relative and we felt vulnerable.

     

    On the way back, we visited the largest wooden (5-story) pagoda.

     

    We also stopped along the way in one of these multiple dusty villages that punctuate our route. Some nice people invited us to enter in their homes. Families live there as they did 100 years ago, on the large and typical brick bed, heated by the kitchen stove; a unique bed on which you work during the day, and where the family sleeps at night.

    Goats, pigs and messy courtyards. These villages will likely soon be demolished by the State which seeks to fill the empty buildings of its investor friends .

     

    Here again, haves and have-nots are a lot more than just one word apart.

                               

     


  • Commentaires

    1
    Rebecca Overall
    Vendredi 24 Avril 2015 à 20:00

    So glad that Gab was found safe and sound!  Blessings on your continued voyage. :)

    I absolutely adore following your adventure!!!!

    2
    pierre
    Dimanche 26 Avril 2015 à 08:58

    Décidément, votre voyage est passionnant.

    Pourvu qu'il n'arrive pas aux Bouddah de Yungang la même chose qu'à ceux de Bamian !

    En Grèce, le monastère des Météores vous donnera une impression similaire à celui de Hang shen…

    Belle vie, mes amis !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :