• Les plages de Naxos

    Les plages de Naxos

    Naxos est la plus grande des iles des Cyclades et pourtant ce n'est pas du tout parmi les plus touristiques. A la différence de beaucoup d'autres, elle vit toute l'année. C'est une ile agricole. Aussi la ville principale, Naxos, a-t-elle une âme bien à elle, avec son petit port et sa vieille citadelle.

    Les plages de NaxosLes plages de Naxos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    Les plages de NaxosLes plages de Naxos
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le portique du temple de Demeter se dresse au bout du port, face au large...comme une promesse d'un futur plein de nouvelles aventures.

    Les plages de Naxos

    Nous séjournons sur la jolie plage d'Agia Anna.

    Les plages de Naxos

    Nous sommes charmés par la gentillesse de Maria qui nous accueille dans sa pension (Theofanis).

    Les plages de Naxos

    Ici encore, les plages sont vides...jusqu'au 15 juin. Après, il faut se battre pour un coin de sable.

    Les plages de Naxos

    L'ile est connue pour ses jolies plages, ses collines verdoyantes et ses nombreux chemins de randonnée.

    Les plages de Naxos

    Nous préférons louer une petite voiture pour découvrir la beauté sauvage du sud. C'est incroyablement peu développé.

    Les plages de Naxos

    Les plages de Naxos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les plages de Naxos

    Les plages de Naxos

     

    Les plages de NaxosLes plages de Naxos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les plages de Naxos 

    Les plages de Naxos

    Naxos: une ile douce et accueillante. Nous partons ensuite pour Amorgos... une des plus belles parait-il. 

     

    Welcome to Naxos, the largest of all Cyclades islands, and yet one of the least touristic. It has an old citadelle, a well protected harbor, a busy agriculture granting it autarcy almost. We are under its charm: that of the ancient Demeter gate framing the view of neighboring islands, that of Maria, the owner of the guesthouse at Agia Anna, a small beach resort.

    From there, we head to the South end of the island, so undeveloped and preserved, with the silhouette of Santorin as the backdrop for just a few fishermen and sailors. We then drive inland where white marble is cut from desolated mountains, losing ourselves in a mountain village before we head back home for a late swim. Late May water is fresh but irresistibly pure. We then sailed to Amorgos which we are still discovering as we speak.

    Fab


  • Commentaires

    1
    pierre
    Dimanche 7 Juin 2015 à 19:04

    Vous n'avez pas croisé Ariane, à Naxos ?

    Biz

    P

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Nico
    Dimanche 7 Juin 2015 à 19:53

    le portique du temple de Demeter EST une porte ouverte sur un future plein de nouvelles aventures! et je crois qu'il faut beau en Belgique:-)

    3
    elisaf
    Dimanche 7 Juin 2015 à 21:27
    A Amorgos, baignade a la plage Agia Anna pres du Monastère et la plage en face de Aeghialis (taverne juste au dessus de la.plage tres sympa.si ouverte...
    4
    jo
    Dimanche 7 Juin 2015 à 22:18
    Joli !
    Heureuse que vous vous régaliez de soleil , de ces plages et paysages . Beau temps prévu ici aussi pour vous accueillir, et les plus longues journées de l'année ...
    Plein de bises à tous les quatre ,
    jo
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :